Le tuning auto est mort?

on
Categories: Tuning

Le tuning automobile est il réellement mort ou en solide déclin?

Pour les non-initiés, le tuning automobile consiste à modifier un véhicule dans le but d’améliorer son apparence et/ou ses performances sur route.

Fast and furious!

Si on recule à l’avènement du tout premier film Fast and furious (rapide et dangereux) sorti en 2001, le tuning a connu un essor incomparable dans les quelques années suivantes ici au Québec ainsi qu’au Nouveau-Brunswick.

Nous avons nous même chez Alxmic performance inc démarré dans cette vague en 2004 en se concentrant à l’époque sur l’esthétique et les performances des voitures en offrant des pièces automobiles de type modifications.

Depuis environ 5 ans, les véhicules modifiés à l’extrême sont plus rares sur les routes. Il y a 4 ou 5 ans, on voyait encore pas mal de Honda Civic avec les roues mags surdimensionnés, la peinture unique, le body kit qui frôle la route, l’aileron de 2 pieds de haut, kit de lambo doors verticales et autres pièces du genre. Cependant, depuis ce temps, les voitures modifiées semblent avoir quitté nos routes pleines de nids de poule.

En fait, c’est ce que l’on croit, mais le tuning auto n’est pas mort du tout, il a simplement évolué comme la génération qui a pris le relais pour ce qui est du tuning des voitures.

Au début des années 2000, le gros des modifications qui étaient effectués sur les véhicules étaient d’ordre esthétique en premier lieu et touchait également la mécanique du véhicule, mais la plupart du temps ce deuxième aspect était un peu délaissée par les tuners.

Cependant, les propriétaires de se genre de véhicule modifié se rappellent également que ce look venait également avec des problèmes et arrêt fréquent par des policiers qui prenaient bien le temps de vérifier que rien n’était illégal sur le véhicule malgré que la loi est parfois nébuleuse à ce sujet.

On peut dire que les policiers ont finalement réussis à modifier la tendance du tuning actuel au Québec, car maintenant les modifications sont souvent plus sobres et moins apparentes vu de l’extérieur, mais plus souvent qu’avant, le gros de l’investissement se cache maintenant sous le capot de la voiture pour ainsi libérer toute la puissance de celle ci lorsque est venu le temps d’appuyer sur l’accélérateur.

Donc maintenant pour ce qui est du tuning au Québec, il est bien en vie, mais on ne doit plus se fier aux véhicules multicolores et tape à l’œil, mais plutôt tendre l’oreille pour écouter le vrombissement du moteur qui nous donnera l’indice de quel voiture est modifiée et laquelle ne l’est pas.