Raisons des sorties de route en hiver

on
Categories: Pneus
Il n’a pas été assez prudent.
On entend souvent cette raison qui est évoquée lorsqu’on observe un véhicule qui a prit le décor sur la route en plein hiver en croyant que le conducteur a été trop téméraire et que cela a causé la sortie de route ou l’accident d’auto.

Ou, certains diront encore que les chemins étaient vraiment très coulants, glissants et dangereux.

On peut aussi penser à la vitesse qui peut entrainer des sorties de routes en hiver, mais cela s’apparente bien souvent à la prudence et à la témérité de celui qui conduit l’auto.

Mais selon vous, quel est la principale cause des véhicules qui « prennent le clos » comme on dit au Bas Saint-Laurent et en Gaspésie?

Les pneus, toujours et encore les pneus
L’état des pneus y est pour beaucoup. Il se peut que le conducteur allait trop vite et qu’il ait été trop téméraire dans sa façon de conduire.
Oui, il arrive également que les chemins sont très dangereux et glissants dû à une grosse tempête hivernale ou une variation dans les températures qui amènent une couche de glace à se former sur la chaussée, mais la raison principale demeure l’état des pneus d’hivers montés sur le véhicule.

Ce n’est pas pour rien qu’une loi est entrée en vigueur au Québec il n’y a pas si longtemps concernant le port obligatoire de pneus d’hiver entre le 15 décembre et le 15 mars.
Les bons vieux pneus 4 saisons ne sont plus permis l’hiver au Québec.
De toute manière, les pneus 4 saisons lorsque se pointait l’hiver, devenaient très dangereux dès que la température chutait quelque peu.

Il est certains que les pneus d’hiver ne garantissent à personne de ne pas avoir de sortie de route avec son véhicule pendant la saison hivernale, mais les pneus d’hiver aident grandement à prévenir ce type de malencontreuse situation.

Cependant, il ne suffit pas simplement que d’avoir des pneus d’hiver sur sa voiture pour être protégé. Ces pneus se doivent également d’être en bon état, car un pneu d’hiver qui n’a presque plus de crampons et donc pratiquement plus d’adhérence ne servira pas à grand chose sur une route glacée et enneigée.