4 trucs essentiels pour obtenir le meilleur prix pour votre nouveau véhicule

on
Categories: Actualité Automobile

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de sortir du concessionnaire automobile avec votre nouvelle voiture et de comprendre que vous auriez pu négocier plus serré pour obtenir plus ou encore, économiser quelques dollars supplémentaires sur le prix final?

À tout le moins, vous avez surement réfléchis à la question: ai-je réellement eu le meilleur prix pour ma nouvelle auto? Est-ce que je suis vraiment le gagnant ou est-ce le « vendeur de char » qui a eu le meilleur?

Il existe pourtant plusieurs petits trucs si simples qui mis en application peuvent permettre d’obtenir le meilleur deal pour votre nouvelle voiture. En voici 4 qui sont si simples à utiliser et qui, malheureusement le sont rarement par les acheteurs au moment d’acquérir leur nouveau véhicule neuf.

Mais restons quand même objectif: si vous achetez une auto neuve, vous ne serez jamais LE gagnant. Le but des constructeurs automobiles et des conseillers aux ventes est bien simple: vous vendre une voiture. Donc même si vous obtenez le super méga deal du siècle, ce n’est pas vous qui serez le grand gagnant. En gardant cela en tête, voyons les petits tours de passe-passe que vous pouvez utiliser à votre avantage:

Prenez garde de ne pas être trompé par vos sentiments

Quel est le plus gros problème des potentiels acheteurs se rendant dans un concessionnaire pour essayer des véhicules dans le but d’en faire l’achat ou la location?

Les sentiments! Oui, ce n’est pas une blague, vos émotions vont dicter votre manière d’essayer le véhicule et vous nuire plus que vous pensez.

Entre nous, qui est le plus expérimenté dans le domaine entre vous et le vendeur d’auto?

Même si c’est un jeune vendeur de 21 ans avec quelques poils au visage lui servant de semblant de barbe et qu’il n’a que quelques semaines d’expérience en vente, il en a vu d’autres. Et bien souvent, on tombe sur le vrai vendeur de voiture qui compte plus de 10 ans d’expérience.

Ainsi, avec sa vaste expérience (dites vous qu’il voit probablement plus d’un millier de client comme vous dans son année), il sait déceler dans votre body language si vous êtes une proie facile ou s’il va perdre son temps à répondre à votre panoplie de questions farfelues. Croyez moi, il se trompe rarement.

Donc si vos sentiments vous trompent vous même et que vous vous persuadez personnellement que vous devez changer de véhicule là là, votre manière de vous comporter et de parler vous trahira avant même que vous vous en rendiez compte.

Ainsi, le vendeur n’aura pas à vous offrir 12 rabais pour vous convaincre. Il n’aura qu’à utiliser la salade habituelle et les rabais du moment qui sont en vigueur pour vous convaincre de signer au bas du contrat. Eh voilà, le tour de magie sera terminé, mais pas du tout à votre avantage.

Il vous faut donc vous convaincre avant d’entrer dans le concessionnaire et bien avant de croiser le regard du conseiller qui voudra vous appâter, que vous ne faites que jeter un coup d’œil et que l’achat n’est pas pour tout de suite, mais dans quelques semaines voir des mois.

Si vous réussissez à vous convaincre vous même, alors vous pourrez aussi convaincre le conseiller au vente que vous commencez seulement à magasiner et que vous n’êtes pas pressé. Croyez moi, vous voulez avoir le gros bout du bâton dès le début.

En faisant le contraire, vous aurez perdu d’avance, car souvenez vous que le vendeur à plusieurs tours dans son sac pour vous convaincre d’acheter le plus rapidement possible et que même si vous avez une très haute opinion de vous, vous n’êtes pas de taille devant les trucs du champion. Rappelez vous bien ceci, vous êtes Dale Weise et le vendeur est Éric Lindros dans son peak. Si vous laissez transparaitre légèrement vos sentiments d’achat compulsif, vous serez cuit en moins de 2. En bon français, ce sera un massacre.

Allez voir ailleurs

On reste dans le domaine automobile bien sûr, car personne ici ne vous encourage à tromper votre conjoint. Mais dans le domaine de la vente de véhicule neuf, il est important de comprendre que ce sont des requins assoiffés de… votre argent (ou plutôt de votre crédit).

Il est donc TRÈS important de faire le tour et de ne pas se cramponner à une seule marque de véhicule ou à un seul modèle.

Si vous regardez par exemple pour une Honda Civic neuve et que vous ne jurez que par Honda, il vous faudra vous convaincre d’aller faire l’essaie routier de véhicules similaires chez d’autres fabricants: Elantra, Corolla, Impreza, Forte, Sentra, Mazda 3, etc.

Ainsi, même si vous êtes convaincu d’y aller pour une Civic en fin de compte, vous aurez des arguments envers d’autres marques et surtout des offres plus alléchantes pour ainsi négocier le prix de la voiture que vous voulez vraiment.

Cependant, dans votre infidélité, il ne faudra pas seulement visiter les concessions de d’autres marques mais il sera bon de regarder les options avec un autre concessionnaire de la même marque. Donc si vous voulez une Civic, allez faire un tour dans 2 concessionnaires Honda pour voir les offres. Vous aurez rarement la même offre. Normalement une des deux visites sera plus payantes pour vous.

Un conseil, ne mentionnez pas au vendeur d’une marque automobile que vous allez visiter ou que vous allez rendre visite à un autre concessionnaire de la même marque dans un autre ville ou quartier. Gardez plutôt la surprise pour la fin lorsque viendra le temps de négocier intensément avec les crocs sortis. Ça sera une belle surprise pour votre vendeur et ça le poussera peut être à vous prendre plus au sérieux avec l’optique que de perdre la vente est bien réelle si l’offre n’est pas bonifiée.

Soyez patient… très patient

La patience est une vertu. Malgré que le monde effréné dans lequel on vit nous dit totalement le contraire, ne soyez pas trop pressé.

Et la fameuse offre qui se termine dans 3 jours chez un tel fabricant automobile? Ne vous inquiétez pas, ce n’est que du marketing. Ces fameuses offres trop belles pour être vraie sont bien souvent seulement pour attirer les clients avec des faux rabais sur le PDSF et lorsque l’offre sera terminée, vous pourrez bien souvent obtenir le même type de rabais en forçant un peu le vendeur.

Ce genre d’évènement vous sera poussé fortement dans le « pitch » de vente du conseiller au vente. Il vous rappellera à tout bout de champ que la promo se termine dans quelques jours, que vous allez rater la parade et que vous serez le grand perdant. Il veut seulement vous faire peur et vous forcer la main justement pour signer le contrat de vente le plus rapidement possible. Il veut sa commission, donc pas le choix de vous vendre le véhicule pour l’obtenir.

Votre patience sera aussi dans le nombre de jour entre votre visite et l’appel du vendeur qui vous relance faute de nouvelles.

Ne rappelez pas le vendeur, laissez plutôt le temps passer et faire son oeuvre. Si vous semblez trop intéressé, alors le vendeur aura compris qu’il est à un point d’accéder à la victoire. En laissant le temps passer et en gardant votre poker face lors des rappels du conseiller, vous augmenterez ainsi vos chances de réussite.

Il est bien de glisser dans la conversation lors de ses appels que vous avez été voir un autre ou plusieurs véhicules de concurrents, que vous avez une offre très alléchante ailleurs ou même encore que vous êtes à 2 doigts d’acheter un autre véhicule. Ça forcera le vendeur à se surpasser pour vous convaincre. Il comprend que vous allez réellement acheter un véhicule et que ce doit être lui qui fera l’offre qui vous fera pencher de son côté.

Soyez créatif et préparez vous à l’avance pour qu’au moment où le vendeur vous contactera, vous aurez déjà pratiqué votre scénario parfait. Vous ne remporterez pas d’Oscar ainsi, mais vous pourriez garder plus d’argent dans vos poches que vous ne le pensez.

En résumé, soyez très pa-tient!!!

Demander encore et encore

Réveillez l’enfant en vous: demander des rabais à plusieurs reprises. Ne soyez pas gênez, demander un meilleur prix et ce plusieurs fois.

Ne laissez pas transparaitre dans votre visage que vous avez atteint le prix désiré lorsque le vendeur vous annoncera vous avoir dégoté un excellent rabais qu’ils donnent seulement aux très bons clients. Demandez encore rendu là, vous pourriez obtenir plus que le seuil de respectabilité que vous vous étiez fixé dans votre budget. Dites vous que 2$ de rabais supplémentaire par mois, c’est tout de même 120$ sur un contrat de 60 mois sans compter les intérêts.

Vous avez maintenant les bons outils pour passer à l’attaque.

En espérant que lors de votre prochain achat d’une voiture neuve, vous serez le réel gagnant en ayant utilisé ces quelques trucs.