Fatigue au volant: trucs et conseils

on
Categories: Actualité Automobile

Selon une statistique de la société de l’assurance automobile du Québec, seulement au Québec, chaque année, on dénombre en moyenne 84 morts et prêt de 9000 accidents causés par la fatigue au volant.

Ce n’est donc pas un hasard que la SAAQ nous revient constamment sur le sujet et nous montre des publicités chocs pour nous convaincre de ne pas conduire si nous sommes fatigués.

Car être mort de fatigue peut aussi vouloir signifier être mort tout simplement.

Les signes de fatigue

Vous baillez fréquemment, vos yeux chauffent ou picotent, vos yeux se ferment tout seul, manque de concentration, vous êtes plus lent à réagir.

Voilà quelques uns des signes qui ne mentent pas et qui vous signalent que vous êtes fatigué au point de mettre votre vie et celle des autres usagés de la route en danger.

Les mythes

Boire du café ou une boisson énergisante ne vaut pas le fait de dormir même si c’est seulement une courte sieste.

Ouvrir la fenêtre n’est pas non plus une option.

Oui, cela peut fonctionner à très court terme, mais ça ne durera jamais plus de quelques minutes et le problème de cogner des clous au volant reviendra rapidement.

Mettre la musique plus forte dans la voiture aura le même effet: fonctionnera temporairement et ne réglera en rien le problème, même si la musique utilisée est du genre à pouvoir réveiller les morts, elle ne vous réveillera pas totalement.

La solution au problème

La solution est très simple: vous devez dormir.

Mais attention, pas dormir en conduisant. Plutôt prenez le temps de vous arrêter dans un endroit sécuritaire qui ne gênera pas d’autres automobilistes et laissez vous aller au sommeil ensuite.

La sieste vous remettra sur pied pour compléter votre route en plus de ne rien vous coûter comparativement à une boisson chaude comme un café ou une boisson énergisante qui n’aura pas l’effet à long terme.

Car quand on est bien fatigué, on peut dormir dans la voiture sans problème, ne serait-ce que pour une sieste réparatrice.

Une sieste de 15 à 30 minutes sera suffisante pour vous permettre de continuer, mais attention, la sieste n’équivaut pas une vraie nuit de sommeil de plusieurs heures.

Pour tout les trucs et informations complètes à ce sujet, visitez le site de la société de l’assurance automobile du Québec.